NOS ACTIVITES

Le Théâtre national maintenant en chantier, dixit le nouveau Directeur Général

Lors d’une interview accordée en exclusivité à Haitinews2000 mardi dernier, le nouveau Directeur du Théâtre National, M. Yves Pénel, en étroite collaboration avec le gouvernement, travaille d’arrache pied en vue de donner une autre allure au bâtiment de cette institution.

Toute de suite après son accession à la tête de cette instance livrée à elle même depuis plusieurs année, Yves Pénel, a déjà entamé toute une série de mesures visant à restaurer cette entité de l’Etat, comme la clôture faite de tôle et de bois. « La cours du théâtre n’est plus libre à tous, l’espace est strictement réservé aux artistes et aux spectateurs […] En dépit de tout, le théâtres est sacré », nous citons le Directeur.

« En moins de 6 jours, une équipe administrative est déjà opérationnelle. Le staff qui comprend un directeur de programmation, un directeur artistique, un responsable de relation publique et logistique, est maintenant au grand complet et tout cela a été fait en moins d’une semaine », a déclaré M. Pénel

Il dit espérer un théâtre national d’hier au terme de certains travaux de réhabilitation, qui dureront au plus 6 mois, selon son estimation. Cependant, au cours de ces travaux de réparation, le théâtre sera toujours en fonction.

A cet effet, une liste de programmation théâtrale a été élaborée pour les 3 prochains mois à venir, nous citons entre autres, Café théâtre qui aura lieu en Janvier 2013, chaque samedi sur la cours du théâtre national et Haïti une histoire (théâtre totale), sera organisée en janvier 2013 au Champ de Mars etc.

En fin de compte, mis à part l’électrification, le revêtement et la clôture de ce bâtiment, le nouveau Directeur Yves Pénel, a remercié le Président de la République, Michel Martelly, ainsi que le Premier Ministre, Laurent Lamothe, pour leur support afin de « ressusciter le théâtre national », a-t-il conclu.

Dossier : Jean Junior Sylnay

Le Scorpio Universel, pour revisiter les hits des années 80 Le Scorpio universel, absent de la scène musicale depuis 30 ans, reprend ses activités. Le groupe se produit dans les Antilles et en Haïti, au cours du mois d’octobre.

Le Scorpio universel, un groupe musical des années 80 qui a marqué la jeunesse haïtienne par la qualité de ses morceaux, reprend ses activités cette semaine. Le groupe est à l’affiche dans les Antilles.

C’est le maestro guitariste Robert Martino qui a annoncé le retour du Scorpio universel sur la scène musicale. L’excellent guitariste a confirmé la nouvelle diffusée depuis plus de deux semaines sur sa page Face Book. « Les fans seront heureux de retrouver leur groupe d’antan », a estimé Robert Martino.

Les répétitions de l’orchestre attirent beaucoup de fans et ce week end, le Scorpio universel honore une tournée dans les Antilles jusqu’au 8 octobre. Les compositions du groupe sont encore demandées, selon M. Martino. Le bal du grand retour se fera au Backyard, à Pétion ville le 27 octobre prochain.

« Depuis longtemps des gens de partout m’interrogent sur le retour du Scorpio. Je ne savais quoi répondre, mais je m’arrange pour leur faire une surprise. Ainsi, le groupe réapparait. Après le retour des Gypsies et des Difficiles de Pétion-Ville sur la scène musicale, ce sera une grande joie pour nos fans de nous revoir. Les jeunes pourront prendre connaissance de notre répertoire enrichi de morceaux de bonne facture », a déclaré le talentueux guitariste.

Robert Martino se prépare à faire une grande surprise aux mélomanes. Serait-ce pour cette raison que le maestro avait évité de décliner les noms des musiciens appelés à se produire en sa compagnie ? Certainement, son ami et complice l’infatigable Reynold Nader dit Çinçin (Guitare accompagnement) ne ratera pas les rendez-vous.

Le Scorpio Universel reprend ses activités dans son format traditionnel. Ce sera un full band avec sa section cuivre et le chanteur est un ancien du Scorpio d’Haïti. « Christiane, Map mande courage, Blinginding, Gypsies fever, Pèlerinage, M pap kraze, Zobop, Tripotaj, Men yayad la, Azakidanm kelele, 1980, Élèv lekol etc, » sont ces quelques titres qui feront danser les fans. Le Scorpio Universel a commercialisé environ six albums. « Men yayad la » semble avoir remporté la palme quant au meilleur microsillon produit par le groupe. La production à la guitare de Robert Martino dans cet album relevait d’un niveau impressionnant. Les jeux des Keyboards (Nathan Montreuil et Mushi Widmaier) marqués par une combinaison rythmique inspirée du reggae, annonçaient un élan vers la modernisation du Compas direct. Malheureusement, ce concept n’aura pas été approfondi dans l’album qui a suivi celui de « Men yayad la ». Il faut mentionner que le groupe New York All Stars a revisité un peu ce concept dans le cadre de son deuxième disque commercialisé en 2003. On vous inviterait à réécouter « Nap fe yo sèzi » de New York All Stars ainsi que « Tripotaj » ou « tande », Nouvelle version, du Scorpio en comparant la touche respective au keyboard de Welmyr Jean Pierre et de Nathan Montreuil.

Le retour du Scorpio Universel sur la scène musicale offre aux fans l’opportunité de revivre les belles compositions qui avaient attiré la foule dans les divers night clubs du pays, spécialement les kermesses du dimanche au Carrousel de Fontamara.

Walter Cameau et Hudler Joseph
Ajouter un commentaire